Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/10/2006

L'Ortograf

L'ortograf (1)
Quoi de plus désagréable que de tomber sur un texte écrit en «style télégraphique» (SMS), utilisé par ceux qui prônent la modification de l’orthographe, faute de pouvoir écrire sans faire trois fautes à chaque mot ?
Il faut bien comprendre que la forme d’écriture de la majorité des mots est un héritage des langues racines du Français, à savoir le Latin et le Grec. Mais ces langues « mortes », pour les ânes ( elles sont encore bien vivantes dans le français ) permettent, à qui les a un peu étudiées, d’écrire sans trop heurter la vue du lecteur.
Beaucoup de nos concitoyens écrivent comme ils parlent, en phonétique, parce qu’ils traduisent comme ils peuvent ce qu’ils entendent, sans bases apprises à l’école. La lecture de textes bien écrits permet d’améliorer la situation. (Un ignare a écrit « cé fout devoir come sécri lé mo can ton li un livr »)
Une dictée n’est pas un moyen d’apprendre l’orthographe, mais un contrôle des connaissances.
Le maître doit demander à ses élèves de lire chez eux, pour chaque cours, un certain nombre de pages d’un recueil de morceaux choisis, puis, un jour, à l’improviste, faire un dictée à base d’un de ces textes. Cette méthode obligera les élèves à faire attention à ce qu’ils lisent et se rappeler l’orthographe des mots. Lire beaucoup est toujours un moyen de se cultiver.
Dans la pratique actuelle, une bonne méthode pour écrire correctement sur nos blogs (ou ailleurs), c’est de préparer le texte dans un programme de traitement de texte (MS Word ou autre), puis appliquer la vérification orthographique. Une fois le texte corrigé, un copier-coller le placera dans le cadre idoine de Midiblogs.
Cependant, le système n’est pas parfait. En effet, le Correcteur Orthographique se mélange les pinceaux avec les infinitifs, les participes passés, et les impératifs.
Quelques trucs :
- après l'auxiliaire avoir, pas d’infinitif, mais un participe passé (ex : j’ai ri, et non j’ai rire)
- après tout autre verbe, infinitif (ex : j’aime rire, et non j’aime ri)
- impératif : (ex : j’ai dit : riez, et non j’ai dit : rire)
- dans l’incertitude, quand le verbe litigieux se prononce comme sa forme infinitive (ex : chanter, chanté, chantez), remplacez mentalement ce verbe (régulier) par un autre irrégulier (ex : rire, pleuvoir, dire, voir), (sans tenir compte du sens, alors absurde, de votre phrase). Si la forme grammaticale vous choque, ce n’est pas la bonne.
Travailler dans un traitement de texte a plusieurs avantages, outre le fait d’écrire correctement :
- votre texte reste bien au chaud sur votre Disque Dur, sans risque d’effacement si vous devez vous documenter, sur Internet ou ailleurs.
- vous pouvez le commencer un jour, le continuer un autre, y revenir, le corriger, le peaufiner, et le mettre sur votre blog quand il est parfait.
- le nombre d’accès simultanés au programme des blogs sur le site de Midi Libre étant limité, vous laisserez libre ce site pendant votre travail, et ainsi permettrez aux autres, et à vous-même par réciprocité, un accès plus rapide et plus fluide.

J’espère que ces considérations rébarbatives ne vous empêcheront pas d’écrire et de publier à tout va !
------------------------------------------
L’Ortograf (2)
Loin de moi l’idée de vouloir transformer ce blog en cours de français, cependant, j’ai quelques petites choses à rajouter au précédent « post », ce sont les règles des participes passés, le cauchemar bien connu de tous les élèves.
Je vais prendre pour mes exemples le verbe « faire », qui se conjugue aussi bien avec les auxiliaires « avoir » et « être ».
Ex-1 avec « avoir » = j’ai fait ce que j’avais à faire
Ex-2 avec « être » = c’est fait, ce n’est plus à faire

Participes passés (PP):
1° / auxiliaire « avoir »
Ex-1 = « nous avons fait des chansons »
Ex-2 = « les chansons que nous avons faites »
Règle = dans l’Ex-2, « les chansons », complément du verbe « faire », est placé avant ce verbe, le PP s’accorde avec ce complément (féminin pluriel).

2° / auxiliaire « être »
Ex-1 = « Nous sommes bien faites, ont dit ces demoiselles »
Ex-2 = « ces demoiselles ont dit : nous sommes bien faites »
Règle = dans les deux cas, le PP s’accorde avec le complément.

Pour vous récompenser de m’avoir suivi jusqu’ici, je vous invite à cliquer sur le lien ci-après, où il est encore question d’orthographe, mais je vous garantis que vous ne le regretterez pas, ça vaut son pesant de cacahuètes.
http://lantifadas.midiblogs.com/archive/2006/10/24/instru...


-> Visitez les autres pages de ce Site


Écrire un commentaire