Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/10/2006

Les 35 Heures

Le débat revient sur l’opportunité de maintenir, modifier, ou annuler la loi sur les 35 heures de travail hebdomadaire.
Cette loi a été promulguée pour, dans l’esprit de ses auteurs, réduire le chômage par une meilleure répartition du travail.

Si nous réfléchissons, un salarié travaille 4 heures de moins par semaine.( 39 - 35 ) Pour embaucher un nouvel ouvrier à temps plein, il faut :
A / avoir 9 ouvriers faisant le même travail ( 4 * 9 = 36 H)
B / trouver un ouvrier capable de faire le même travail que l’un des 9 autres ( rapidité et compétences )
La situation A / ne peut se trouver que dans les très grosses entreprises.
Pour l’entreprise, cela correspond à une augmentation de dépense salariale de 11%.
Si la situation A / ne peut pas être réalisée, la solution réside dans les heures supplémentaires. Les ouvriers feront 4 heures supplémentaires de plus, (et payées en conséquence, ce qui va aussi grever le budget de l’entreprise).
Aucun nouvel ouvrier ne sera embauché.

Par conséquent, pour atteindre le but initial, qui était la réduction du chômage, il aurait fallu ajouter à la loi trois clauses essentielles :
1° / Interdiction de faire toute heure supplémentaire, rémunérée ou RTT. ( Au contraire, le gouvernement propose d’en libéraliser l’application )
2° / Réduction du salaire en proportion
3° / Ensuite, ( et seulement ensuite ), liberté des modalités d’application en concertation avec les employés de chaque entreprise, y compris «pouvoir travailler plus, pour gagner plus» (Sarkosy).


Visitez les autres pages de ce Site


Commentaires

mon cher mimile
partager du travail c'est partager des compétences et hormis un travail répétitif je ne vois pas comment faire
maintenant je peut vous dire pour l'avoir fait travailler beaucoup use regarder les tous ceux qui ont un boulot fatigant dépasser 55 ans ils sont out
alors si les 35 heures à défaut de réduire le chômage aura déjà permis a certains à profiter de leur retraite dans de meilleures conditions alors c'est un progrès
je ne connais pas votre job mais lorgnais un peu sur tous les métiers physiques

Écrit par : RG | 26/11/2006

Les 35 heures, c'est une opération dont les auteurs n'ont pas évalué, alors, les conséquences. Elles apparaissent maintenant :
- aucun emploi supplémentaire (pas de réduction du chômage)
- augmentation du nombre d'heures supplémentaires, avec, pour conséquence, augmentation de salaire pour l'ouvrier. Ce qui ne signifie pas une augmentation du pouvoir d'achat, car les prix augmentent en fonction du prix de la main-d'oeuvre. Mais, au contraire, une inflation, puisque l'heure de travail, base intangible, est payée plus cher. L'augmentation de salaires, réclamée en permanence par les syndicats, ne favorise pas les salariés, mais plutôt le gouvernement, qui, avec la TVA, voit ses ressources augmenter en proportion. Alors, si l'impôt augmente, et l’inflation aussi, le salarié est moins rémunéré, en valeur absolue.
La solution, pour augmenter le pouvoir d’achat, est une augmentation d’heures de travail, ou trouver un travail plus rémunérateur.

En extrapolant ce raisonnement, on arrive à la conclusion paradoxale que l’augmentation du pouvoir d’achat passe par une diminution des salaires ! ! Et ce n’est pas une boutade ! ! A méditer…..

Écrit par : Emile | 27/11/2006

quiz
je vous cite
augmentation du nombre d'heures supplémentaires,

augmentation d’heures de travail

n'est ce pas la même chose????

autre variable d'ajustement
baisser la TVA
détrompé vous beaucoup de personnes a l'approche de la retraite ne sont pas mécontent de travailler moins car usé par le poids des années

Écrit par : RG | 27/11/2006

Les heures supplémentaires sont bien des heures de travail. La différence, c’est le prix payé. Ce que je voulais te faire comprendre, c’est que toutes ces augmentations de salaire, déguisées ou non, augmentent les revenus de l’Etat, au détriment des salariés.
Bien sûr, diminuer la TVA (et tous les impôts) serait une bonne chose. Mais c’est impossible : le gaspillage d’argent est tel qu’il en faut toujours plus. De plus, avec l’endettement de l’Etat, tous nos impôts suffisent à peine à payer les intérêts. Alors l’Etat emprunte…..
Bien sûr, travailler moins en étant payé autant, c’est l’idéal.
Mais l’employeur, qui paye, ne l’entend pas comme ça.
Il faut que les salariés comprennent que le patron achète leur travail.
Si celui qui achète 1 Kilo de patates n’en reçoit que 500 gr, il criera « au vol ». C’est pareil pour le « temps de travail », qui n’est, le plus souvent qu’un « temps de présence ».( temps passé au verstiaire, pauses café, réunions syndicales, etc…) Si on obligeait certains ouvriers à faire 35 heures « de travail » par semaine ….

Écrit par : Emile | 28/11/2006

la encore je cite

Il faut que les salariés comprennent que le patron achète leur travail.

et le patron le vends avec une + value et en même temps une autre + value sur le matériel qu'il vends aussi
il est tout a fait normal qu'une entreprise gagne de l'argent c'est d'ailleurs le but mais force est de constater que la différence se fait de + en + grande entre les 2 parties et de ce fait il faut réguler
la actuellement c'est plutôt travailler + et gagner moins

si je prends votre raisonnement les patrons doivent être soit des masochistes soit des philosophes
car a vous entendre les salariés ne travaillent plus (pause etc d'après vous)
vous croyez vraiment que si cela est le cas les entreprises tiendraient le vent
le vrai c'est qu'actuellement personne ne si retrouve vraiment et tout le monde baissent les bras a la différence près que souvent l'employeur quand il ferme boutique il peut vendre le fond et et aux locaux il sont a lui a titre privé financer par les loyers que son entreprise lui a versé tous les mois tandis que l'employé il vends son habitation et se retrouve dans un studio en location au mieux et au assedic

Écrit par : RG | 28/11/2006

Mon cher RG,
Il ne faut pas écrire comme ça, vite fait, sur le coup de la colère.
L’avantage de ce genre de conversation, c’est qu’on peut réfléchir à ce qu’on dit, chercher le mot juste, corriger ses fautes de frappe, et d’orthographe, bref, présenter une argumentation qui tienne debout pour être convaincante(à ce sujet, vois « l’ortograf », sur ce blog).

Je te signale que le patron ne revend pas le travail de ses ouvriers, avec ou sans plus-value. Sur le matériel, oui, mais après transformation et/ou assemblage dans un ensemble plus complexe (voitures, par ex.)
Je ne dis pas que les ouvriers ne travaillent plus. Mais faisons le compte des heures :
Tous les matins, après le passage à la pointeuse à l’entrée dans l’entreprise, l’ouvrier Machin se dirige doucement vers son vestiaire, dit bonjour à ses collègues, fait la bise aux secrétaires, puis, arrivé à son vestiaire, prend son temps pour se mettre en tenue de travail. Il grignote le sandwich qu’il a emporté, parce qu’il s’est levé trop tard pour déjeuner chez lui,(c’est la faute à la télé, il y avait un beau film, hier soir)
Temps passé : 1/2 heure
Le même scénario, avec quelques variantes, se reproduit à la sortie, où il attend patiemment l’heure avant de pointer.
Idem l’après-midi. Total de temps perdu chaque jour, sans compter les pauses café et pipi, : 2 heures
Cela renouvelé pendant 5 jours = 10 heures.
L’ouvrier Machin, payé 35 heures, a fourni 25 heures de travail.
Est-ce honnête ?
Tu trouves anormal que le patron puisse vendre son entreprise ?
Quand l’ouvrier Machin a été embauché, il a commencé à travailler, et il a été payé depuis la première heure de travail. On ne lui a pas demandé de construire les bâtiments, acheter les machines, ou de participer financièrement à l’établissement de cette entreprise. Le patron en était déjà propriétaire. C’est lui qui avait fait tous ces frais Il est alors parfaitement normal qu’il vende le fonds et les locaux qui lui appartiennent, sans rien devoir à personne.
Vu ?

Écrit par : Emile | 30/11/2006

bien sur mon cher mimile
tu oublie un détail
le patron est à l'origine de son entreprise mais c'est les salariés qui la finance par leur travail
je ne rajouterais rien a cela ce débat est stérile

Écrit par : rg | 30/11/2006

Écrire un commentaire